Les Produits Camelus
101 Route 169
Saint-Henri-de-Taillon
Québec, Canada
G0W 2X0

Tél. : (418) 347-3544
Téléc. : (418) 347-1783
Sans frais : 1-888-647-3544
produitscamelus@gmail.com
Présentation de l'entreprise
 
Notre entreprise est située sur le bord de la route 169 qui ceinture le Lac St-Jean. 

C'est en 1995 que nous avons débuté l'élevage des autruches. Après des débuts difficiles, nous avons réussi à nous implanter et à nous démarquer dans le domaine.

Depuis 1999, nous fabriquons des produits uniques à base d'huile d'autruche naturelle, 100% pure non diluée. Nos huiles et dérivés sont de plus en plus populaires et nous en sommes très fiers. Toute la production est effectuée dans notre laboratoire de sorte que nous pouvons superviser toutes les phases de la fabrication et assurer une qualité constante. Les commentaires des gens qui ont amélioré leur qualité de vie grâce à nos produits nous incitent à poursuivre. La santé étant le bien le plus précieux, elle est au coeur de nos priorités et nous souhaitons vous en faire profiter.
 
Historique
 
En 1905, M. Ernest Gaudreault achète le lot 1, Rang 1 Canton Taillon. Il s'y installe alors que sa famille a quitté le pays vers les États-Unis pour y trouver de l'emploi.
Le 5 septembre 1915, il épouse Dame Héléna Jean d'Alma. Ensemble, ils défrichent la terre qui voit naître 17 enfants de ce couple. Dès que ceux-ci sont en âge de travailler, ils mettent l'épaule à la roue pour le bien-être familial.

En 1963, Jean-Claude, fils d'Ernest et d'Héléna, épouse Dame Lilianne Gaudreault.
En 1967, il achète la ferme familliale. Ils ont trois enfants: Alain, Sébastien et Nadine.
Jean-Claude occupe plusieurs emplois avant d'entrer à l'usine Alcan d'Isle-Maligne, emploi qu'il occupe jusqu'à sa retraite. Du coté de la ferme, il y a beaucoup à faire puisque tout est désuet. De 11 bêtes au début, le troupeau passe à 50 têtes qui entrent dans une étable neuve. Avec le quota et de la machinerie neuve, la ferme devient rentable. Cependant, suite à un accident et à des problèmes d'approvisionnement en eau potable, les animaux sont vendus. Jean-Claude rachète plus tard un nouveau troupeau laitier puis, il le revend en 1977 encore pour une raison de santé. En 1978, c'est vers les animaux de boucherie que la ferme se réoriente. Cependant, pour toutes sortes de raisons externes et à nouveau pour des problèmes de santé, les animaux sont vendus en 1993. C'est en 1995 que l'entreprise décide de se tourner vers les autruches pour en faire l`élevage et le commerce.